MA1Cinq mois déjà se sont écoulés depuis les premiers jours de la Révolution tunisienne.

Comme dans toutes démocraties naissantes les tunisiens expriment maintenant librement leurs opinions et revendications de toutes sortes. Dès le mois d'octobre prochain, ils seront appellés aux urnes pour choisir leurs représentants devant préparer une nouvelle constitution.

Hammamet n'échappe pas, bien évidemment, à ce souffle de liberté. Hier matin, plusieurs citoyens étaient descendus dans la rue pour manifester "à l'européenne", comme le montre ce cliché.

Quelques dizaines d'entre eux exprimaient leur mécontentement à l'égard de la municipalité, revendiquant leur droit d'utiliser des bâtiments publics innoccupés pour en faire de nouveaux lieux de culte.

Face à eux, plusieurs centaines d'hammamétois regroupés devant la mairie, démontraient leur désapprobation à cette revendication.

La révolution "tranquille" est en marche et souhaitons que cette liberté d'expression continue à de développer dans un esprit de tolérance et de respect mutuel comme cette manifestation d' hier qui s'est déroulée dans le calme à Hammamet.

Photo prise au tout début de la manifestation, vers 9h30.