ILH2Où j’ai envie de vous dire ... que la vie ici est redevenue presque normale, que la ville a retrouvé son aspect habituel, que les boutiques sont bien achalandées et que même le « Magasin Général », entièrement pillé et détruit pendant les évènements a réouvert ses portes cette semaine.

Où j’ai aussi envie de vous dire  ... que je conserve mes habitudes en prenant « mon petit café du matin » avec mon petit groupe d’amis franco-tunisien.

Où j’ai encore envie de vous dire ... que j’ai repéré de nouvelles petites adresses préférées.

Où j’ai également envie de vous dire ... que les services de sécurité tunisiens (Armée – Police et Garde Nationale réunies) sont très présents, qu’ils effectuent de nombreux contrôles fructueux et qu’ils « nettoient » régulièrement le terrain.

Où j’ai toujours envie de vous dire ... que le printemps se pointe à l’horizon, que les agences de voyage annoncent le retour des touristes dans les jours à venir et même, dès ce week-end, dans le sud tunisien.

Mais lorsque j’allume ma télé ou que je branche ma radio, je suis saisi par les nouvelles peu rassurantes qui nous viennent « d’à côté ».

Je vous dis ... en attendant des jours meilleurs !